10es rencontres de TC “Digitalisation” à Marseille

« Révolution numérique », « transition numérique », « digitalisation », « numérisation », « algorithmisation », « virage computationnel », la terminologie pour décrire les processus à l’œuvre dans cette affaire est aussi vague qu’idéologique. En mettant l’accent sur les technologies de l’information des cinquante dernières années, ces expressions privilégient une vision contemporaine de modalités d’agir pourtant bien plus anciennes. Parler de révolution ou de transition néglige l’existence de processus déployés sur le temps long et la pluralité des pratiques et techniques de calcul, de codage ou plus largement de représentation et d’écriture. C’est à cette continuité peu explorée et aux ruptures éventuelles avec le présent que ce numéro de Techniques&Culture va s’attaquer.


Techniques & Culture – Journée d’études

« La digitalisation du monde : continuités et ruptures »

du 7 au 8 septembre 2023 de 09h30 à 18h00
Marseille, MucemLab, Fort Saint-Jean

 inscription en ligne : mucemlab@mucem.org


ll y a 30 ans maintenant, l’équipe Techniques & Culture pilotée alors par Robert Cresswell, François Sigaut et Jean-Luc Jamard organisait un dialogue entre les cultures animales dont on commençait à prendre la mesure et l’intelligence artificielle dont on pressentait l’inéluctable développement. Cela donna matière à discussion et à un numéro double de la revue éponyme, consacré aux limites de l’anthropos intitulé “Cultures de bêtes… outils qui pensent ?” (n°23/24,1995). Ce numéro exceptionnel avait toutefois été précédé d’une autre rencontre – désormais fameuse dans le champ de l’anthropologie et de la sociologie des sciences et techniques – organisée par Bruno Latour et Pierre Lemonnier à la Fondation Les Treilles “De la préhistoire aux missiles balistiques” (La Découverte, 1994).

Ces deux moments enthousiastes d’une recherche interdisciplinaire sans concession consacrés aux dimensions sociales des techniques et aux techniques des sociétés (l’époque était à la symétrie…) est exemplaire car ils mettent en débat des champs alors autonomes et originaux de savoirs, ceux de la primatologie, de l’archéologie, des STS ou de la sociologie des innovations, pour n’en mentionner que quelques uns. Ils nous donnent un temps historique et académique pour prendre une distance historique et intellectuelle.

Si les animaux, les préhumains, les humains actuels et les machines entraient bien dans la danse réflexive et épistémologique, le World Wide Web et la digitalisation des savoirs n’en n’étaient qu’à leurs débuts… Voilà ce qui a peut-être changé. Quoique ?

Nous voici 30 ans après, à l’ère de ChatGPT et d’un monde presqu’entièrement numérisé, à nous interroger sur les significations de ces nouvelles technologies et nouveaux modes d’existences, sociaux et techniques. Sont-ils vraiment inédits dans l’histoire humaine ? Constituent-ils de véritables ruptures matérielles et cognitives ?

Analogique et digital se succèdent-ils ou pouvons-nous aussi les imaginer comme deux formes parallèles de relation à la matière, aux représentations et à la mémoire ?


Programme


Jeudi 7 septembre 2023

10h00 : Accueil et ouverture des journées

10h15 : Aude Fanlo (MUCEM), Gil Bartholeyns (Univ. Lille) – Présentation des rencontres Techniques&Culture au Mucem

10h30 : Flavia Carraro (Univ. Toulouse, CAS, Frédéric Joulian (EHESS-CNE), Nicolas Nova (HEAD – Genève, HES-SO) – Introduction aux axes et enjeux des journées

11h00 : Simon Dumas-Primbault (LHST, EPFL) – Matérialiser la raison computationnelle au XVIIe siècle. Du papier au laiton, les nombreuses matérialités de la machine à calculer de Leibniz

11h40 : Giulia Ferretti (Univ. Montréal) – Donner forme au réel. Implications théoriques des langages informatiques

12h20 : Flavia Carraro (Univ. Toulouse, CAS) – Tisser, écrire, coder…

13h00 –  Pause déjeuner

14h00 : Lionel Obadia (Univ. Lyon 2) et Stephane Doncieux (ISIR, Sorbonne Univ.) – La transitoire matérialité computationnelle des robots. Le prototype et la programmation

14h40 : Arnaud Kaba (Institut Ethno Strasbourg) et Auguste Hazemann (Univ. Polytechnique Hauts de France) – Mémoire vive, mémoire morte. Enjeux de la patrimonialisation du savoir-faire verrier en Lorraine

15h20 – Pause café

15h40 : Léo Mariani, Djoulia Sambre et Julien Blanc (Musée de l’Homme/Museum) – Garder la mesure pour réinvestir la relation au vivant. Digitalisation et analogisme en univers ‘paysan’

16h20 : Jérôme Guéneau (CNE Marseille) – Raison graphique et raison computationnelle. Les outils logiciels de programmation visuelle, ce qu’ils font aux métiers de l’architecture

17h00 : Discussion avec les auditeurs, les intervenants et les chercheurs de Techniques&Culture


Vendredi 8 septembre 2023


9h30 : Introduction de la seconde journée par Flavia Carraro (Univ. Toulouse, CAS, Frédéric Joulian (EHESS-CNE), Nicolas Nova (HEAD – Genève, HES-SO)

9h40 : Antoine Février (Univ. Rennes II) – Dispositif socio-technique ‘Soundflyer’ au sein de l’association européenne des pilotes déficients visuels (AEPDV)

10h20 : Pauline Gourlet et Donato Ricci (Sciences Po Paris) – Des murs aux toits. Quand une IA d’État tient compte du territoire

11h00 : Laurence Raineau (Univ. Paris I) – La cryptomonnaie ou l’algorithmisation de l’argent

11h40 – Pause café

12h20 : Maxime Le Calvé (Humboldt University of Berlin) – La neurologie à l’épreuve de son ‘digital twin

13h00 – Pause déjeuner

14h00 : Jean-Michel Geneste (Conservateur Général du Patrimoine) et Jean-Jacques Delannoy (Univ. Savoie) – Donner à voir les sites d’art paléolithique. Des modèles 3D à la réalisation des fac-similés

14h40 : Débat général avec Techniques&Culture et la salle

Visite du Mucem


Téléchargement




Citer ce billet
techniquesetculture (2023, 4 septembre). 10es rencontres de TC “Digitalisation” à Marseille. Le carnet de Techniques & Culture. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/unzk

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search